Matthieu Delord

Nom : Matthieu Delord , dit « Bisounours »
Fonction : Auteur.
Base d’opérations : Partout où l’Amour triomphe… ou sinon sur Nantes.
Super pouvoirs : détecter les cas particuliers, renverser mon verre sur des prototypes de jeu (principalement ceux de Phil), voir un jeu derrière chaque chose (sauras-tu le retrouver ?)…
Aime : Créer, l’altérité, le « société » de « jeu de société », la Pâte-À-Tartiner-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom et les jeux de mots laids.
N’aime pas : la fatuité, ceux qui utilisent des mots que personne ne connait, les parties de Catane de 3 heures (si, si ça existe), la rencontre entre un pied de meuble et un pied de moi alors que mon cerveau n’est pas encore aux commandes.

Bio : Après une enfance de 25 ans constituée à 50% de dessins animés, 50% de jeux, 50% de sport et 0% de maths, il se décide enfin à avoir un vrai métier. Grace à cette couverture, il va pouvoir distiller son message subversif : le Jeu est partout et améliore tout.
À force de tester tous les jeux qui passent entre ses mains et de rencontrer des joueurs ou des auteurs qui le confortent dans son délire, l’inévitable se produit : il crée ses propres jeux.
Dès lors, la spirale infernale continue : que ce soit dans le milieu associatif, auprès du grand public ou dans le cadre de son travail, ses jeux sont appréciés.
La seule chance qui lui restait était de ne pas devenir connu et voilà qu’il rejoint le studio Cosmo Duck. Il ne s’en sortira jamais…

Genre de jeu préféré : Abstrait, escape game, gestion (avec des gros bouts de chaos dedans si possible)